Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Passez vous d'un syndic, prenez un bénévole!

Publié par jlduret sur 12 Septembre 2013, 16:29pm

Catégories : #Curiosité, #Divers

Passez vous d'un syndic, prenez un bénévole!

Syndic bénévole ? Ce n'est pas a priori le bénévolat le plus attrayant, ni le plus gratifiant !

Pourtant, il ne manque pas d'intérêt et, surtout, entraîne des économies importantes sur les charges de copropriété.

La Loi le prévoit

La loi du 16 mars 1967 prévoit que tout copropriétaire - détenteur ne serait-ce que d'une simple cave - peut prendre en charge la gestion de la copropriété, à la place du syndic professionnel.

Aucune statistique ne permet de connaître précisément le nombre de bénévoles parmi les 560 000 copropriétés recensées par l'Insee en 2006.

Cette activité prend de l'ampleur.

"Ce n'est plus seulement l'affaire des seniors. De plus en plus de trentenaires deviennent syndics bénévoles", observe Albin Philips, consultant auprès de l'Association des responsables de copropriétés (ARC).

Les professionnels ne sont souvent pas très "pro", mais chers et pas mis en concurrence

Il faut dire que les raisons pour se détourner des professionnels du secteur ne manquent pas.

A commencer par leurs honoraires exorbitants pour les petites copropriétés : de 3 000 à 8 000 euros annuels.

Mais aussi parfois les facturations abusives de prestations particulières, l'opacité des comptes ou encore le manque de réactivité.

Les charges augmentent de 20% en 4 ans

A cela, il faut ajouter l'augmentation constante des charges de copropriété, de près de 20 % entre 2007 et 2011 selon l'ARC.

Certes, des postes de dépenses comme le chauffage, le gardiennage ou l'assurance se sont alourdis cette dernière décennie.

Mais de nombreux contrats gérés par les syndics professionnels, faute d'avoir été remis en concurrence, sont trop cher payés.

Si passer par un syndic bénévole permet d'être autonome dans la gestion de la copropriété et de réaliser ainsi d'importantes économies, l'exercice n'est pas toujours possible.

Bénévolat réservé en fait au petites copropriétés

Le bénévolat s'adresse en priorité aux petites copropriétés, de deux à vingt lots. Or, "plus de 30 % des copropriétés présentent moins de dix lots", glisse Jean Perrin, président de ...

____

lire la suite sur votreargent.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents