Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Le cholestérol joue un rôle dans le développement de la maladie d'Alzheimer.

Publié par jlduret sur 12 Mai 2013, 17:28pm

Catégories : #Sciences, #Seniors

Le cholestérol joue un rôle dans le développement de la maladie d'Alzheimer.

Quand on parle du cholestérol, on pense en priorité à celui qui bouche nos artères lorsqu'il est en excès. Ce cholestérol n'arrive jamais dans le cerveau, alors que le cerveau est l'organe qui, de loin, contient proportionnellement le plus de cholestérol. Le cerveau représente environ 2% du poids corporel mais contient plus de 20% de notre cholestérol total. Le cerveau doit donc synthétiser son propre cholestérol et certaines cellules sont particulièrement actives dans la synthèse et l'élimination du cholestérol cérébral. C'est le cas des neurones. Une équipe de chercheurs de l'UCL, menée par Jean-Noël Octave, spécialiste de la maladie d'Alzheimer, a observé, et c'est une première, que synthèse et élimination du cholestérol par les neurones sont essentielles à leur activité. Les neurones qui synthétisent et éliminent le cholestérol de manière efficace fonctionnent bien.

On sait depuis 20 ans qu'il y a une relation entre cholestérol et maladie d'Alzheimer. L'homme a dans le cerveau des protéines qui transportent le cholestérol, et les individus qui fabriquent une protéine particulière de transport ont 10 fois plus de risque de développer la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs de l'UCL ont découvert que la protéine responsable de la formation d'une des lésions caractéristiques de la maladie d'Alzheimer contrôle la synthèse et l'élimination du cholestérol par les neurones. Chez les patients atteints de maladie d'Alzheimer, un métabolisme anormal de cette protéine pourrait perturber l'équilibre entre synthèse et élimination du cholestérol nécessaire à l'activité neuronale.

Pour rétablir cet équilibre, des médicaments capables de stimuler la synthèse et l'élimination du cholestérol par les neurones sont testés par l'équipe de l'UCL. Les résultats obtenus dans des neurones en culture et chez des souris modèles de maladie d'Alzheimer sont très encourageants. Des études cliniques chez des patients atteints de maladie d'Alzheimer pourraient démarrer dès 2013.

Cette découverte vient d'être publiée dans la prestigieuse revue scientifique EMBO Molecular Medicine.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72956.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents