Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Vous voulez changer d'opérateur mobile ? Rien de plus simple !

Publié par jlduret sur 31 Mars 2013, 10:12am

Catégories : #Divers

Il n'est pas très compliqué de changer d'opérateur, à condition de ne rater aucune des 3 étapes avant d'aller s'engager avec un nouveau fournisseur.tel-portable.jpeg

- Première étape

Vérifier que l'on n'est plus engagé avec son opérateur

Et connaitre son numéro RIO si on veut conserver le même numéro de téléphone:

Selon l'opérateur, appeler

Orange : 527
SFR : 933
Bouygues Telecom : 658
Coriolis : 01 41 45 87 49
Simplicime : 1804
Virgin/Breizh Mobile : 843
M6 : 527
Universal mobile : 658
TELE2 : 841
NRJ : 675 767
Transatel : 01 70 67 00 67
Simyo : 807
Neuf Mobile : 08 05 70 04 52
Auchan mobile : 5533
Mobisud : 08 05 70 04 38
Carrefour mobile : 845

 

- Deuxième étape

Trouver son IMEI, qui est le numéro de série de son portable. Sur le clavier taper *#06# et relever le numéro qui est donné _suite assez longue de chiffres_

 

- Troisième étape

Débloquer son téléphone auprès de son opérateur actuel: un téléphone portable vendu avec une SIM est bloqué (simlocké). La Loi oblige les Opérateurs à les débloquer (désimlocker) 6 mois après l'achat.

Pour le faire débloquer par l’opérateur, il suffit d’appeler le numéro du service d’assistance.

Cet appel doit toutefois être effectué à partir d’un autre téléphone que celui qu’on veut débloquer.

Pour les abonnés SFR, il faut appeler le numéro 06 1000 1963.

Si on est client de Bouygues Télécom, il s’agit du 1064.

Pour Orange, il faut composer le 3970.

Un téléconseiller se chargera de vous guider pour les étapes à suivre.

Remarquez qu’il faut noter l' IMEI code avant d’effectuer l’appel.

 

Vous pouvez enfin

Maintenant, contacter votre nouvel opérateur (Internet ou boutique) et, munis de votre RIO et RIB vous serez abonné. Le nouvel opérateur se chargera des formalité de désabonnement avec l'ancien.

 

L'arrivée de Free Mobile, en intensifiant la concurrence, a indirectement modifié le volume et la nature des réclamations des utilisateurs de téléphonie mobile. Les plaintes des utilisateurs de mobiles ont ainsi augmenté de 21% en 2012, selon le bilan annuel de l'association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt).

La part de plaintes du secteur mobile a même représenté 64% du total des plaintes adressées à l'association en 2012, les autres réclamations recensées portant sur la téléphonie fixe et l'internet.
Dans le mobile, 23,8% des plaintes ont concerné Orange, 20,5% SFR, 18,4% Bouygues Telecom et 16% Free (alors que cet opérateur n'est crédité que de 8 % de part de marché !), selon l'indice de conflictualité calculé par l'Afutt en rapportant le nombre de plaintes concernant chaque opérateur à son parc d'abonnés.
Les multiples changements d'opérateurs influent sur les plaintes
Au sein des catégories de litiges signalés par les consommateurs, deux d'entre eux voient leur taux progresser, la résiliation de contrat et l'intervention SAV, incluant le déblocage d'un téléphone. Ces deux opérations sont un passage obligé quand on veut changer d'opérateur (avec son smartphone subventionné pour le deuxième cas).
« L'origine de ce constat tient à l'entrée de Free et à la multiplicité des changements d'opérateur qui en a résulté », explique l'Afutt.
Les plaintes concernant les abonnements internet ont été en baisse de 28% en 2012 sur un an, et celles visant le téléphone fixe sont passées de 8,8% en 2011 à 8% en 2012. L'Observatoire de l'afutt recueille de 10 000 à 12 000 témoignages de plaintes et insatisfactions concernant les 3 secteurs (fixe, mobile, Internet).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents