Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


La DDoS, l'équivalent numérique de la "manifestation de rue", sera-t-elle légalisé aux USA ?

Publié par jlduret sur 13 Janvier 2013, 21:57pm

Catégories : #Geek

DDOS.jpegOn peut être rebelle tendance anarchiste et vouloir appuyer ses actions sur un principe de légalité. C’est ce que revendique le groupe de hackers Anonymous, qui vient de poster une pétition de façon très officielle sur le site de la Maison Blanche réservé à la parole donnée aux citoyens.

Sur We The People, la section du site du gouvernement américain par lequel tout le monde peut publier une pétition ou une revendication, Les Anonymous ont posté une drôle de pétition. Intitulée « Make, distributed denial-of-service (DDoS), a legal form of protesting. » (Faites des attaques par déni de service (DDoS) une forme légale de protestation).

Dans cette pétition, l’argument principal est celui qui consiste à faire le parallèle entre le DDoS et les actions d’occupation rendues récemment célèbres avec les divers mouvements « Occupy ». Les Anonymous demandent donc à ce qu’une attaque par déni de service soit considérée comme l’équivalent d’une occupation physique d’un lieu ou d’un bâtiment, et que, à ce titre, ceux qui sont actuellement en détention pour avoir participé à un DDoS soient libérés et leur casier judiciaire lavé de cette mention.

anonymous e1357892864805 Les Anonymous demandent la légalisation officielle des attaques par déni de service (DDoS)

Rappelons que les attaques par déni de service (Distributed denial-of-service) consistent à envoyer des milliers de requêtes simultanées vers un serveur web, saturant ce dernier à tel point qu’il « tombe » en quelques minutes, et que tous les sites qu’il héberge deviennent inaccessibles, donnant l’impression au visiteur qu’ils n’existent plus. Avec le defacing (intrusion dans un site pour en changer le contenu et la page d’accueil), le DDoS est l’arme favorite des hackers, devenue l’une des marques de fabrique des Anonymous.

Étonnamment, malgré son écho dans des grands blogs US, la pétition ne semble pas vraiment rencontrer un gros succès, puisque, au moment où j’écris ceci, seules 1731 personnes ont signé, alors que l’objectif de signatures est de 25.000 au 6 février. Si l’on fait une projection sur le mois au même rythme, on sera loin du compte. Peut-être que les Anonymous préparent un DDoS sur le site de la pétition s’ils n’atteignent pas leur objectif, va savoir icon smile Les Anonymous demandent la légalisation officielle des attaques par déni de service (DDoS)

Cela étant, le mouvement Anonymous étant totalement décentralisé et sans véritable tête, on ignore qui est réellement à l’origine de cette pétition, qui à mon avis a peu de chance d’obtenir un écho favorable des autorités américaines, ces dernières ayant plutôt ce type d’action dans le collimateur.

(source)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

femmes russes caen 30/01/2013 09:16

Voilà qui est très intéressant !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents