Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


iPad et iPhone bientôt assemblés seulement par des robots ?

Publié par jlduret sur 23 Juillet 2012, 12:00pm

Catégories : #Informatique

325 étapes sont nécessaires à l'assemblages des différents composants de l'iPad : coque, batterie, mémoire, circuits, capteurs... Il s'agit souvent de tâches assez basiques, répétitives, que les employés de Foxconn -l'immense usine chinoise- accomplissent tous les jours bien sagement.

Apple, Nintendo, Intel, Dell, Nokia, Microsoft, Samsung, ou encore Sony font appel, pour chaque nouveau produit, aux compétences de ce complexe qui emploie un million de personnes, en majorité des femmes, assez jeunes, venant des campagnes. Evidemment, l'intérêt pour des sociétés comme Cupertino est double : la Chine est proche des lieux de fabrication des pièces, et le coût de la main d'oeuvre est relativement faible.

Les iPad et iPhone bientôt assemblés seulement par des robots ?



Alors, lorsque Terry Guo, le directeur milliardaire de 61 ans, annonce qu'il envisage de« robotiser » Foxconn, un petit vent de panique souffle doucement dans les campagnes chinoises. A l'image de ce qui s'est fait dans les pays dits « industrialisés » durant le 20ième siècle, la Chine est donc en train de réfléchir à remplacer le travail humain -souvent jugé coûteux et fastidieux- par des machines. C'est d'ailleurs l'Europe -notamment l'Allemagne- qui se positionne depuis des années sur le segment : de nombreux secteurs ont été très robotisés, comme l'automobile, et le Vieux Continent compte bien utilises ses compétences pour faire du business avec la Chine.

Guo préfère apparemment marcher sur des oeufs, tant la pression sociale est forte autour de sa ville-usine. Mais selon des analystes, le basculement vers la robotisation serait dû à deux facteurs : d'une part, les tâches réalisées à Foxconn seraient majoritairement très basiques et de l'autre, cela réglerait peut-être le complexe occidental vis à vis des conditions de travail sur place « c'est ce qui pourrait arriver de mieux aux jeunes femmes venues des campagnes », souvent obligées de quitter leur famille pour s'installer en ville pour des dizaines d'années. Pour autant, la transition pourrait encore prendre du temps : de nombreuses petites usines existent en Chine et ces dernières n'ont pas encore les moyens d'investir dans de la robotique high-tech avant des années.

A lire ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents