Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Hackers russes et chinois ont espionné la planète numérique à grande échelle.

Publié par jlduret sur 19 Janvier 2013, 17:46pm

Catégories : #Informatique

Après la détection de l’opération Octobre Rouge (Red October ou RoCra) Kasperskypoursuit son enquête. La société de sécurité constate que ce dispositif est même toujours opérationnel pour récupérer des informations stockées sur les parcs d’ordinateurs d’organisations gouvernementales, diplomatiques et scientifiques dans plusieurs pays d’Europe Orientale et d’Asie Centrale. D’autres pays sont touchés comme la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni. Le spécialiste publie une carte qui dévoile plus de 300 systèmes/réseaux infectés.espion-chinois.jpeg
À l’instar de Flame, cette opération n’est pas un travail « d’amateur ». Pour Kaspersky, « Le principal objectif des assaillants était de recueillir des renseignements figurant sur des systèmes informatiques, des appareils mobiles personnels et des équipements réseau. ».
Hackers chinois et russophones
Selon Kaspersky, l’une des méthodes utilisées repose sur les logiciels courants comme Acrobat Reader d’Adobe ou Word et Excel de Microsoft. Une fois installé, le virus permet aux hackers de contrôler la machine infectée, même s’il est détecté et supprimé de l’ordinateur. Pour l’installer, les hackers ont utilisé les méthodes traditionnelles comme le phishing ciblé qui consiste à le dissimuler dans un fichier joint dans un mail.
Reste à savoir qui est à l’origine de cette opération d’envergure. Pour le moment, les principaux acteurs de Flame (États-Unis, Israël, Iran) semblent hors de cause. Kaspersky estime que cette fois, il ne s’agirait pas d’un État, mais, vraisemblablement d’un groupe de hackers chinois et russophones.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents