Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Finalement Facebook ne va pas vendre vos infos personnelles aux annonceurs pub.

Publié par jlduret sur 2 Septembre 2012, 08:12am

Catégories : #Réseaux sociaux

Facebook est assis sur une mine d’or. Non pas sa capitalisation boursière qui est chahutée au Nasdaq (même si elle reste conséquente) mais ses 950 millions d’utilisateurs. Une base de données avec des informations personnelles en tout genre qui fait saliver les publicitaires. De saliver à goûter, il n’y a qu’un pas que Facebook ne franchira pas. Le numéro un des réseaux sociaux va toutefois proposer dès la semaine prochaine de nouvelles fonctionnalités à des annonceurs agréés. Elles leur permettront de mieux cibler leurs publicités sur le social network.

Du ad exchange au ciblage des annonceurs

On se souvient qu’en mai dernier (lire notre article), General Motors avait décidé d’arrêter sa campagne publicitaire sur le réseau social invoquant un manque d’efficacité. Le ciblage devrait s’avérer salvateur à cet effet et le cercle vertueux qui en résultera pourrait attirer de nouveaux investisseurs grâce à un meilleur retour sur investissement. Le système devrait également attirer de plus petites structures disposant de budgets plus limités.

La société de Mark Zuckerberg avait déjà fait un pas vers le ciblage en juin dernier en se lançant dans le ad exchange (ce qui signifie qu’il est possible d’acheter des Facebook Ads via un ad exchange) mis en place avec des partenaires précis. Un système qui permet de cibler sur Facebook des internautes repérés sur le Web. Depuis quelques jours, Facebook a également commencé le déploiement d’une fonctionnalité de ciblage des statuts pour les pages.

De nouvelles fonctionnalités déjà en test

Contacté cet après-midi au sujet des nouvelles fonctionnalités destinées aux annonceurs, un porte-parole de Facebook m’a précisé qu’elles sont d’ores et déjà en test auprès d’un nombre restreint d’annonceurs agréés.

Concrètement, l’annonceur pourra croiser ses propres données clients avec la gigantesque base de données utilisateurs de Facebook. En aucun cas toutefois, il n’accèdera aux données de Facebook. Et en aucun cas, Facebook n’accèdera à sa base de données clients. L’opération se fera via chiffrement des fichiers. L’annonceur pourra ensuite utiliser le fichier consistant en un groupe d’individus « cible ». Mais il aura également la possibilité de cibler encore plus précisément sa campagne en appliquant d’autres paramètres (tranche d’âge, sexe…) au groupe constitué par croisement de bases de données.

Et ces données sont notamment le numéro de téléphone, l’adresse e-mail et l’identifiant Facebook (UID).

Récemment, dans l’application Web Power Editor construite sur l’API Facebook Ads, certains utilisateurs ont découvert qu’un nouvel onglet nommé « custom audiences » avait fait son apparition.

Facebook confidentialité Presse Citron 300x224 [correctif] Facebook va permettre de croiser sa base de données à celles des annonceurs

Une base de données ultra sensible, à manipuler avec précaution

La gratuité d’un service sur le net est souvent synonyme de publicité et le ciblage, s’il bénéficiera aux annonceurs, sera aussi pertinent pour les membres du réseau. Tant qu’à voir de la publicité, autant qu’elle soit en rapport avec vos centres d’intérêt.

On notera que Facebook met un point d’honneur à ne pas divulguer les informations de sa base de données, son véritable trésor de guerre. Mais, dans le même temps, il s’agit de l’exploiter à bon escient sans compromettre l’intimité numérique des utilisateurs. Un grand écart auquel Facebook se plie avec une très grande souplesse. Probablement échaudée par les récentes affaires relatives aux « sponsored stories », la société apprend également de ce genre de bévues potentiellement coûteuses (fiduciairement parlant mais aussi en terme d’image). On ne badine pas avec l’utilisation des données des membres de Facebook, sujet épineux s’il en est.

(source)

Vu dans Presse Citron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents