Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


La science du climat est exagérée, remplie de contes de fées et l’Accord de Paris est « déjà mort »

Publié par jlduret sur 16 Octobre 2020, 19:41pm

Catégories : #Science du climat

La science du climat est exagérée, remplie de contes de fées et l’Accord de Paris est « déjà mort »
La science du climat est exagérée, remplie de contes de fées et l’Accord de Paris est « déjà mort »

JacquesHenry

 

Dans une interview avec le publiciste Roland Tichy, le professeur Fritz Vahrenholt – l’un des fondateurs du mouvement environnemental moderne allemand – a déclaré que nous avions devant nous trois générations pour réorganiser le système mondial actuel d’approvisionnement énergétique en un système plus propre et durable. Il rejette l’affirmation de Fridays-For-Future selon laquelle il ne reste que 12 ans.

La catastrophe climatique n’a pas lieu

Dans l’interview (voir lien en allemand), le modérateur Tichy a rappelé que la civilisation a commencé il y a 7000 ans, une époque où il faisait « 3 °C plus chaud qu’aujourd’hui », et Vahrenholt a répondu en disant qu’il s’attend à ce que la civilisation se poursuive encore sept mille ans. Il n’y avait pas de point de basculement à l’époque, pourquoi y en aurait-il un aujourd’hui ? « La chaleur et l’humidité ont toujours été bonnes pour l’humanité », a déclaré Vahrenholt : « Le froid a été le pire ennemi de l’homme ». Le professeur allemand a également déclaré que la prétendue catastrophe « n’avait pas lieu » et que les décideurs politiques essayaient d’utiliser « la panique et la peur pour amener les gens à agir ». Une grande partie du réchauffement mesuré depuis 1850 est le résultat d’un réchauffement naturel dû à la fin du petit âge glaciaire, a-t-il expliqué.

La fantaisie verte de l’Allemagne

Plus tard, le professeur allemand de chimie qualifie la croyance que le vent et le soleil sont capables de remplacer les combustibles fossiles de « fantasme » et prétendre que l’Allemagne, avec sa part de 2,3% des émissions mondiales de CO2, peut sauver le climat mondial est « un conte de fées ». Pendant ce temps, le réchauffement des 150 dernières années est en grande partie causé par des cycles naturels. « Au XXe siècle, le soleil était plus actif qu’à tout moment au cours des 2000 dernières années ». Sur le plan économique, Vahrenholt estime qu’une ruée frénétique vers les énergies renouvelables entraînera des conséquences économiques « horribles » pour l’industrie européenne. Au sujet d’un consensus scientifique, le professeur allemand dit qu’il s’agit d’une affirmation du GIEC, organisme géré par l’ONU avec une idée sous-jacente.

Les voitures électriques ? : une « idée folle »

Vahrenholt pense également que les voitures électriques alimentées par des batteries ne sont pas une technologie réaliste, et que d’autres experts l’appellent tranquillement « une idée folle » mais ne s’expriment pas ouvertement de peur de perdre tout financement de leur recherche. La grande majorité du financement provient du gouvernement allemand.

 L’accord de Paris est déjà mort 

Le professeur de chimie, co-auteur d’un récent best-seller « Les vérités que l’on ne veut pas entendre. Ce que vous devriez savoir au sujet du changement climatique », décrit également l’Allemagne comme un pays dans le déni en ce qui concerne le débat mondial plus large sur la science du climat, et a déclaré l’Accord de Paris comme étant « déjà mort ». « L’Accord est déjà mort.

Poutine dit que c’est un non-sens. […]

Les Américains en sont sortis.

Les Chinois n’ont rien à en faire.

Tout est concentré sur une poignée de pays européens. La Commission européenne en parle massivement. Et je prédis qu’ils n’atteindront les objectifs que s’ils détruisent les industries européennes », a déclaré Vahrenholt. Il caractérise la récente poussée de l’Europe en faveur d’objectifs de réduction des émissions encore plus stricts à une folie semblable à la planification centrale soviétique, vouée à un échec spectaculaire comme on le sait.

Source : notrickszone.com et https://youtu.be/hG6fq3M_IzY

Note de votre serviteur. À la suite de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima et la fermeture de tout le parc nucléaire nippon, le Japon a construit une série de centrales électriques brûlant du charbon. La remise en fonctionnement des installations nucléaires restantes, pour la plupart très récentes, se heurte à l’opinion publique insidieusement manipulée par des groupes écolo-gauchistes totalement déconnectés de la réalité économique.

De ce fait le Japon s’est tout simplement désolidarisé du protocole de Kyoto ainsi que des accords de Paris. Il en est de même pour l’Inde et les pays d’Asie du Sud-est, la totalité des pays d’Afrique et d’Amérique du Sud. Il apparaît donc clairement que cette « crise climatique » ne concerne que les pays européens comme le dit clairement le Professeur Vahrenholt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Belle de Nuit 17/10/2020 13:06

Si vous voulez supprimer les pubs de votre blog n'hésitez pas a consulter cette page, elle vous aidera a avoir un blog plus propre sans débourser un centime et en quelques minutes, merci pour le partage en tous cas. https://supprimer-la-pub-sur-overblog.blogspot.com/2020/09/supprimer-la-pub-sur-overblog-en.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents