Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Avis conspirationniste ou avis contraire à la doxa officielle ?

Publié par jlduret sur 18 Juillet 2020, 16:09pm

Catégories : #Factchecker

Avis conspirationniste ou avis contraire à la doxa officielle ?

Conspirationniste !

Pendant des décennies, je me faisait un devoir et un plaisir de démolir les théories de conspirations. Les chemtrails, le 9/11, l’allunissage dans un studio, les reptiliens, Roswell, Area 51, etc…

Il était facile de démontrer avec les faits et la science que ces théories n’étaient pas fondées. Remarquez que j’ai pas mis dans la liste: Adeptes de la terre plate, smplement parce que pendant tout ce temps, les gens assez idiots pour penser que la terre est plate étaient introuvables. Ils doivent représenter 0,000000001% de la population.

Mais depuis un an environ, c’est comme si les platistes étaient tout à coup légion, du moins selon les medias sociaux, et ils se sont servit de cette fausse prémisse pour justifier la censure.

Les "Fackcheckers" ou les outils de la censure ?

C’est là que sont apparus les « fact checkers », supposément pour pouvoir tagger et censurer les « fausses informations ». Mais très rapidement ils sont devenu des outils de censure politique. Les medias ont créé leur propres « fact checkers » ex: « les décrypteurs de Radio-Canada », qui servent principalement à dénoncer ce qu’ils n’aiment pas, mais jamais ils ne vérifient les articles de leur média parent. Et ces gens sont presque toujours des journalistes activistes. Les Fact Checkers des médias servent à autojustifier leurs fake news et quelques fois à dénigrer les médias concurrents.

Puis il y a eu Facebook, Youtube etc.. qui ce sont mis à dire qu’il fallait contôler les « fake news », alors ils disent qu’ils ont engagé des organismes externes « neutres » pour valider les fake news. Et ils se servent de ça pour censurer vigoureusement les usagers sur les réseaux sociaux.

Fackchecker peut-être, activiste sûrement !

Sauf que ces organismes « neutres » ne le sont pas du tout, ce sont aussi des journalistes activiistes, et même des organismes créés de toutes pièces par des groupes d’intérets pour favoriser leur agenda.

Par exemple un des « fact checkers  » de Facebook est « les decrypteurs du Monde », qui est constitué de 2 journalistes activistes du Journal LeMonde. Et bien ils ont indiqué qu’une publication d’un journal concurrent était une « fake news », en citant un article totalement biaisé du journal LeMonde comme référence. Et c’est tout ce que ça à pris pour que Facebook menace de bannir mon compte et limiter les publications de mon Blog. Pourtant l’article en question n’était pas un Fake news, c’était une entrevue avec le scientifique écologiste Patrick Moore. Mais parce que Adrien Sénécat (un des deux journalistes des décrypteurs du Monde) est un activiste réchauffiste, il ne pouvait pas accepter qu’un scientifique parle contre le réchauffement climatique, et en plus ça permettrait de nuire à un journal concurrent (Dreuz.info).

Donc l’opinion sans preuves d’un journaliste activiste à plus de poids que celle d’un scientifique qui est dans le domaine de l’environnement depuis des décennies.

Ces fact checkers sont aussi utilisés simplement pour limiter les publications qui sont contraires à l’idéologie dominante d’extrème gauche chez Big Tech (Facebook, Google, Apple, etc.).
Project Véritas a récemment démontré à caméra cachée comment le biais extrème permettait de censurer et effacer tout contenu qui serait considéré indésirable par les modérateurs d’extrème gauche. Il suffit que quelqu’un aie une photo avec une casquette MAGA pour que la photo soit effacée pour cause de « terrorisme ». Même plus besoin de fact checkers.
https://www.projectveritas.com/news/google-machine-learning-fairness-whistleblower-goes-public-says-burden-lifted-off-of-my-soul/

Si tu ne dis pas comme tout le monde, tu es conspi !

Plus récemment, le nouveau truc utilisé est de traiter quelqu’un de conspirationniste pour justifier d’effacer du contenu.
Si quelqu’un soulève des questions à propos de qui finance le mouvement BLM, ou des question légitimes à propos du Corona Virus, ou même partage une vidéo de médecins ou scientifiques réputés qui disent quelque chose qui contredit le narratif de l’OMS, c’est immédiatement censuré et les gens traités de conspirationnistes, au même niveau que s’ils avaient dit que la terre était plate.

Il y a une différence entre dire que la terre est plate, et soulever des questions sur l’origine du virus quand un spécialiste démontre qu’il y a des traces de manipulations dans le génome, laissant croire que le virus provient probablement d’une fuite dans un laboratoire, ce qui aurait des implications énormes pour la Chine qui serait tenue responsable.

Ou quand des scientifiques réputés exposent la corruption au GIEC et démontrent que l’hystérie climatique est loin d’être justifiée. Ou quand des docteurs parlent d’une étude qu’ils ont fait qui démontre que le virus est beaucoup moins dangereux que rapporté par les médias et qu’ils se font immédiatement effacer de Youtube, simplement parce que ça contredit l’OMS corrompue.

Ou quand une spécialiste des virus fait un vidéo dans laquelle elle dénonce les conflits d’intérets et le pouvoir de Big Pharma qui veux imposer au monde des nouveaux vaccins qui ne marchent pas, qu’elle se fait traiter de conspirationniste et censurer.

Ils utilisent toujours des trucs pour faire taire toute critique légitime :

Si tu contestes l’hystérie climatique c’est que tu es « payé par les pétrolières ».
Si tu contestes le mouvement BLM qui a un agenda qui n’a pas grand chose à voir avec les noirs, tu es « raciste ».
Si tu parles de faits scientifiques à propos des transgenres, tu es « transphobe »
Si tu parles de protection des frontières contre l’immigration ILLEGALE, tu es « raciste »
Si tu n’es pas d’accord avec les « antifas » violents, tu es un « nazi »
Si tu parles contre le terrorisme islamiste tu es « islamophobe »
Maintenant c’est de traiter l’interlocuteur de « conspirationniste » dès qu’il avance quelque chose qui contredit le narratif officiel gouvernemental.

Même le pharmachien s’y est mis pour dénigrer ceux qui osent poser des questions et réfléchir:

Dans la tête d’un conspirationniste

C’est à croire qu’ils ont tous reçu le même mémo 

La liberté d’expression est la base de la démocratie.
La censure est la base de la dictature.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Flynn 18/07/2020 17:51

Je me permets d'indiquer ces quelques coquilles ...
s/je me faisait/je me faisais/ ;
s/Fackcheckers/Factcheckers/ ?;
s/ils se sont servit /ils se sont servis / ;
s/ils sont devenu /ils sont devenus / ;
s/qui ce sont mis/qui se sont mis/ ;
s/activiistes/activistes/ ;
s/ce que ça à pris/ce que ça a pris/;
s/extrème/extrême/;
s/ fait un vidéo/ fait une vidéo/;
s/Big Pharma qui veux/Big Pharma qui veut/;
s/c’est tout ce que ça à pris/c’est tout ce que ça a pris/;
s/journaliste activiste à plus de poids/journaliste activiste a plus de poids/;

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents