Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Le Climat est innocenté dans l'affaire des feux californiens de 2018

Publié par jlduret sur 20 Juin 2020, 07:42am

Catégories : #Feux de californie

Le Climat est innocenté dans l'affaire des feux californiens de 2018

Feux californiens : le climat innocenté

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose

Dans notre monde où l’écologisme est un réflexe pavlovien, ce slogan s’est fait encore plus simple : dès que se produit un drame, toute explication fondée sur le « dérèglement climatique » est présumée correcte. Cette vérité immédiate a alors de bonnes chances de devenir vérité tout court, car qui ira perdre son temps à rétablir les faits après coup, tandis qu’entre temps tant d’autres drames auront à leur tour « démontré une fois de plus la réalité de la crise »…

En 208 la Californie était ravagée par d’intenses feux de forêt qui firent quatre-vingt-cinq victimes. Le coupable aussitôt désigné fut le « climat », bien sûr, et donc les humains responsable de son réchauffement.

Le raisonnement aussi simpliste qu’imparable nous était asséné entre autres par Le Point : « Avec les températures plus chaudes, la végétation est aussi plus sèche. Il suffit alors d’une simple étincelle pour déclencher un incendie. »

Le Huffington Post ne rata pas l’occasion de cogner sur le locataire de la Maison-Blanche, avec un titre dans le plus pur style agit-prop : « Malgré les incendies en Californie, Trump n’a pas changé d’avis sur le réchauffement climatique ».

Dans le cadre de la COP24, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentationproposa une table ronde sur les feux de forêts dont la présentation s’appuyait explicitement sur le drame californien.

Enfin, le tableau n’eût pas été complet sans l’inévitable éditorial du Monde pointant les États-Unis de Donald Trump d’un doigt accusateur et évoquant, dans sa grandiloquence coutumière, l’« effarement devant l’ampleur des dégâts de l’aléa climatique », le « réchauffement » étant  « principal coupable d’une tendance lourde », où « l’exceptionnel devient la norme ».

Si la vérité est rétablie, surtout n'en parlez pas

Deux ans plus tard, c’est dans une certaine discrétion qu’on apprend indirectement le fin mot de l’histoire, révélé par CNN : la société PG&E vient de reconnaître sa responsabilité dans le drame en plaidant coupable devant une cour de justice.

Il est aujourd’hui avéré que les nombreux défauts de maintenance des lignes électriques de cette société de production et de distribution d’électricité sont la cause directe de l’incendie meurtrier de 2018. Un rapport accablant publié l’an passé avait déjà pointé de multiples manquements aux règles de sécurité.

Qu’on ne dise pas que PG&E ne plaide coupable que dans le but de solder une affaire encombrante pour son image. Fort rares sont les sociétés de par le monde qui choisiraient de leur plein gré de débourser 13,5 milliards de dollars (ce qui, pour fixer les idées, est de l’ordre du chiffre d’affaires annuel de la société en question) pour abonder un fonds d’indemnisation des victimes d’un désastre dont elles s’estimeraient innocentes.

Peut-être les médias dominants nous offriront-ils deux lignes sur ce que fut la cause réelle du Camp Fire.

Dans ce cas, parions que l’une de ces deux lignes sera là pour affirmer que « le dérèglement climatique en fut peut-être quand même une cause aggravante »…

(Tribune parue dans Valeurs Actuelles).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

P SCHEIN 20/06/2020 11:14

Sujet
CO2

Message
Salut à tous.
Je lis vos pages avec beaucoup d'intérêt et en particulier celles qui traitent de ce délire carboné du GIEC appelé CO2 dont ils est clair qu'il n'a aucun impact sur le climat de la terre. Je vois que des millions de gens et d'entreprises se mortifient dans un sentiment de culpabilité fausse, bien entendu.
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi de grandes entreprises comme Total ou Airbus ou Google et bien d'autres qui, manifestement ont en leur sein toutes les compétences techniques (physique, chimie,etc...) nécessaires pour comprendre cette escroquerie du CO2, non seulement ne bronchent pas mais se mettent au pas cadencé de la soumission façon islam alors qu'en s’unissant il leur serait infiniment plus simple de faire comprendre à ces abrutis d'élus que le CO2 est une tromperie absolue !!!
Cela dit, préparer l'après pétrole lorsqu'il aura été épuisé n'est pas sans intérêts mais, ça, c'est un autre débat !!!
Quid ?

Cordialement,

Pierre Schein

jlduret 20/06/2020 11:15

Bonjour,

Bien d'accord avec vous.

Je vous propose un début de réponse sur ce lien.

http://jlduret.ecti73.over-blog.com/2020/06/les-entreprises-soumises-aux-caprices-des-citoyens.html

En fait, la mécanique bien rodée de l'Eglise Réchauffiste me semble être la suivante :
On lance un thème susceptible d'affoler (dans le passé refroidissement, trou d'ozone, pluies acides, plus de pétrole, trop d'humains …….)
Des organismes Onusiens appuient le thème
Des Politiques en mal de renommée ou de finance (Al Gore) en font des tonnes
Les médias les plus écoutés (Le Monde, France Inter ….) n'ont pas d'analyse propre et colportent
Les citoyens abreuvés aux sources TV et médias ci-dessus ne cherchent pas à savoir et bêlent, en bons idiots-utiles
La Bible de ladite Eglise est devenue réalité (comme toutes les monothéistes d'ailleurs)
Du coup, notre jeunesse, leurs (indigents) professeurs, les "autorités" sont convaincues …. et malheur à celui qui réfléchit
Les entreprises ne peuvent pas, même si toutefois leurs dirigeants n'étaient pas endoctrinés, aller à contre courant au risque de leur réputation et donc de leur avenir.

Çà me semble être la raison, certes bien inquiétante pour nos enfants, des décisions imbéciles prises par nos Politiques : pas de nucléaire qui fait "0" CO2, des éoliennes qui doivent être doublées par des centrales gaz à cause de l'intermittence (voir le documentaire de M MOORE), des subventions aux voitures électriques alors que l'électricité va manquer et le prix exploser ; tout en tuant notre production automobile, qui est notre avantage concurrentiel en matière de voitures à énergie fossile, les 150 propositions des citoyens endoctrinés dont : Travailler moins, consommer moins, voyager moins, avoir moins d'enfant et ils n'ont pas osé ne plus soigner les vieux ou manger les morts (si si çà existe je ne blague pas).

Comme le dit un ami "Ce pays est foutu ; on s'en fout on est près de la sortie" _c'est un senior désabusé et impuissant.

Bien cordialement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents