Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Les résultats de la classe covid-19

Publié par jlduret sur 21 Avril 2020, 07:38am

Catégories : #Covid 19

Les résultats de la classe covid-19

La pandémie dans le monde à suivre ici

par Rémy Prud’homme, à lire intégralement ici.

A l’école du monde, les élèves du cours de COVID-19 ont rendu leur copie, c’est-à-dire donné le nombre de leurs morts rapportés à leur population  https://www.worldometers.info/coronavirus/ .

Il est plus significatif de leurs résultats que le nombre de leurs malades, qui dépend davantage de leurs tests que de leur morbidité. Le nombre des morts lui-même est à prendre avec précaution, car tous ne le comptent pas de la même façon ; et il y a même des pays qui donnent des nombres inexacts, par ignorance ou par dissimulation.

On peut cependant – à la date du 15 avril – distinguer assez nettement trois grands groupes de pays.

Il y a tout d’abord les mauvais élèves, ceux qui ont un nombre de décès supérieur à 150 par million d’habitants. On en compte une demi-douzaine : Espagne, Italie, Belgique, France, Royaume-Uni, Pays-Bas (dans l’ordre décroissant). Ce sont tous des pays européens, et à l’échelle du monde, des pays riches. Le classement de la France (263 décès/M) est particulièrement médiocre. Nous sommes le quatrième pays du globe (le troisième si on ne considère que les pays les plus peuplés) le plus affecté. Il faut le souligner parce que nos gouvernants ont tendance à le dissimuler derrière leurs fréquents et trompeurs « comme tous les autres pays du monde ».

On a ensuite les élèves moyens, présentant un nombre de décès compris entre 50 et 150. Les principaux sont la Suisse, la Suède, les Etats-Unis, le Portugal, le Danemark. Le cas des Etats-Unis mérite une mention spéciale. Les médias ne cessent de répéter que les Etats-Unis sont le pays du monde le plus frappé, avec près de 30000 décès, en omettant (par anti-américanisme ou par ignorance ?) de prendre en compte la population du pays. En réalité, le covid-19 a tué trois fois plus en France qu’aux Etats-Unis (à la date du 15 avril). Il s’agit toujours de pays principalement riches et européens.

On a enfin le gros de la classe, les bons élèves : moins de 50 décès par million d’habitants. On y trouve les pays d’Europe centrale, comme l’Allemagne (6 fois moins que la France) et l’Autriche, mais aussi la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, ainsi que la Finlande ou le Canada. On y trouve aussi (pour le moment) les pays pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Les résultats de la Chine et de la Russie sont également très bons, mais personne n’est prêt à parier gros sur leur sincérité. Une mention spéciale pour les cracks, les premiers de la classe,  que sont la Corée du Sud (4 morts/M) et le Japon (1 mort/M), Hong-Kong, Singapour, à la fois riches, honnêtes, denses, et très peu touchés.

Mesurer n’est pas expliquer. Pourquoi le covid-19 tue-t-il davantage ici que là ? La question est particulièrement importante pour la France. Les causes de ce qu’il faut bien appeler l’échec collectif des mauvais élèves ne sont actuellement pas connues.

Celles qui ont été mentionnées ne sont guère convaincantes.

Le pourcentage des vieux ? Le Japon contredit cet argument.

La densité ? Hong-Kong et Singapour et de nouveau le Japon ridiculisent cette explication.

La dépense publique en santé ? Elle est plutôt plus élevée dans les pays les plus frappés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents