Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Le glyphosate pas plus carcinogène que la viande rouge ?

Publié par jlduret sur 6 Janvier 2020, 09:23am

Catégories : #Glyphosate

Le glyphosate pas plus carcinogène que la viande rouge ?
La saga du glyphosate

L’agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA) américaine vient de faire parvenir à la cour un mémoire d’amicus curiae, un témoignage écrit en soutien de Monsanto quant à la responsabilité qui incombe à l’entreprise par rapport à celle du régulateur. 

http://www.glyphosatelitigationfacts.com/main/wp-content/uploads/2019/12/32.-United-States-Amicus.pdf

Monsanto a été condamné en première instance non pour avoir fabriqué un produit dangereux mais pour ne pas avoir informé l’utilisateur (le plaignant) des dangers du produit.

L’EPA prend position en indiquant que c’est elle qui approuve le texte de l’étiquette et donc qu’on ne peut reprocher au fabricant de cacher quelque chose ou de ne pas inclure d’autres indications comme par exemple la possible carcinogénicité du produit.

Les États, qui ne sont pas compétents pour évaluer ces produits, n’ont pas à exiger d’autres textes d’étiquettes. Mais la Californie a une loi (Prop 65) qui oblige d’inclure dans une liste particulière des substances connues de l’État pour causer le cancer (les gaietés du fédéralisme US).

L’EPA explique ensuite la procédure d’approbation selon FIFRA, la loi fédérale concernant les pesticide, et passe en revue l’histoire des évaluations de la carcinogénicité du glyphosate pour conclure : « In 2017, EPA concluded that “the strongest support” was for a conclusion that glyphosate is “not likely to be carcinogenic in humans.” ».

Cela a été confirmé par écrit le 7 août 2019 à tous les fabricants (il n’y a pas que Bayer/Monsanto, le produit est générique).

Seul contre tous le CIRC classe le glyphosate en "2A"

Se fondant sur la seule évaluation de danger du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) classant le glyphosate comme carcinogène probable (2A) et envers toutes les autres évaluations basées sur le risque faites par ailleurs, la Californie, selon ses lois, a donc commis une faute de déclaration (misbranded : faussé l’identification). L’EPA déclare cela « false and misleading.»

Rappelons qu’il n’est dans l’intérêt de personne que des avertissements faux et trompeurs soient faits à tout bout de champ, créant ainsi de la confusion et banalisant tels avertissements lorsqu’ils sont justifiés. C’est là un point crucial pour tout régulateur, dans quelque domaine que ce soit.

Le reste du mémoire passe en revue les procès en suspens pour montrer que les plaintes sont à rejeter.

Il est extrêmement rare qu’une administration prenne une position si claire. Il sera difficile à une cour de ne pas suivre l’avis de cette agence compétente selon les lois en vigueur.

Je doute que cela puisse intéresser un adversaire des pesticides en général et du capitalisme en particulier (ou l’inverse je ne sais pas trop).

On dira que c’est biaisé par Trump, que l’EPA est vendue aux intérêts de Monsanto (maintenant une filiale d’une entreprise allemande), etc. Et on aura raison puisqu’il n’est pas nécessaire de le démontrer puisque c’est évident. Non ?  

Pourtant les agences d’homologation européennes (EFSA, ECHA), canadiennes, suisses, brésiliennes, chinoises ont un avis identique à celui de l’EPA. Elles sont bien sûr aussi vendues au capitalisme et à Bayer. Il n’y a que le CIRC qui a statué différemment, sans considération du risque mais seulement du danger potentiel, et dans une procédure des plus étranges où le lobby écolo a joué un rôle décisif.

Même son autorité de surveillance, l’OMS n’est pas en accord avec le CIRC, et la FAO non plus. 
 

C’est donc parce que le CIRC a raison que tout le monde a tort. Non ?

Ironie : même si le CIRC avait raison de classer cette substance en catégorie 2A, cela ne changerait rien à l’insignifiance du risque de contracter un cancer à cause de cette molécule au cours d’une vie humaine. 

Classification CIRC : https://monographs.iarc.fr/agents-classified-by-the-iarc/ 
Rappelons qu’en catégorie cancérogène probable pour l’homme 2A se trouvent (ma sélection, bien sûr arbitraire) la viande rouge, les boissons chaudes à plus de 85 °C, les expositions professionnelles des coiffeurs et barbiers, l’acrylamide (dans les pommes frites et viandes grillées).

Et que parmi la catégorie 1 (cancérogène pour l’homme) il y a à part le tabac et autres substances vraiment effrayantes, les charcuteries (processed meat), la poussière de bois, l’alcool, et l’irradiation solaire.

Nous vivons tous très bien avec ça mais nous ferions encore mieux de nous suicider avant de mourir trop prématurément de tout cela. Non ?
Mais allez dire ça à des adeptes de l’émotion à tout prix.

Pour le coup ils vous trucident, ce qui n’est pas cancéreux mais simplement dangereux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
La défense du glyphosate est bien mal venue et plutôt contreproductive quant a l'analyse des problèmes du climat et à la crédibilité de certains
Répondre
C
Avez vous seulement lu l'article ? Ou juste le titre ?
L'article mérite d'être lu et me fait réfléchir avec les sources qu'il donne.
J
Pourquoi ne pas défendre le glyphosate scientifiquement accusé à tort par des lobbies écolos ? Les mêmes qui nous racontent des fadaises sur le Climat qui serait déréglé (il ne l'a jamais été)par l'Homme ; qui nous font adopter des politiques ruineuses en matière de transition énergétique ? La ligne de notre blog est simple "Pensez par vous-même" ; qu'il s'agisse du glyphosate, du Climat, des OGM, des voitures électriques, de l'opposition au nucléaire, de la transition énergétique. Si vous n'êtes pas d'accord avec tel ou tel thème, cela ne nous discrédite en rien et signifie simplement que vous êtes désinformé sur ce sujet et pas sur ceux avec lesquels vous êtes d'accord. Aucun lobby ne nous finance, seul le souci d'informer correctement et sans parti pris nous anime. Si nous n'avions pas la conviction que le glyphosate est bêtement attaqué nous ne le défendrions pas. En revanche, personne n'attaque la bouillie bordelaise utilisée en bio alors que c'est une m…e infâme et dangereuse pour la santé humaine.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents