Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Système de note sociale : Les caméras de reconnaissance faciale surveillent le comportement des élèves chinois en classe

Publié par jlduret sur 6 Septembre 2019, 07:41am

Catégories : #Liberté, #Chine

 

NDLR : ICI, je notais une perte de liberté en France suite à l'installation de micros dans les rues au prétexte de lutter contre le bruit ; et il s'en est suivi un échange avec un lecteur :

Le lecteur écrit :

" Ce serait une excellente mesure . .

Je suis donc complètement en désaccord avec votre phrase d'introduction .

La liberté c'est au contraire de n'avoir pas à subir les vacarmes imposés par une minorité ."

 

Et ma réponse :

"C'est votre liberté.

Mais avez vous réfléchi à quoi d'autre peuvent servir des micros implantés dans nos rues ? Couplés aux caméras de surveillance, au suivi de nos activités par smartphone et carte bleue, à (c'est pour bientôt) la reconnaissance faciale ?

Imaginez un Pouvoir doté de tous ces outils, il pourrait s'en servir pour, comme en Chine par exemple aujourd'hui, écouter et voir ce que vous faites, où vous êtes, ce que vous achetez, qui vous rencontrer, ce que vous vous dites ; il pourrait enregistrer tout çà et s'en servir contre vous pour vous noter, vous répertorier, vous arrêter la veille d'élections si vous êtes un opposant ………

Alors OUI ces micros sont un grignotage de plus de nos libertés et vous, vous en êtes tout content, ne voyant que le court terme ; car chacune de ces innovations est mise en place pour votre bien !

Hélas, nombreux sont les français dans votre cas."

Surveiller la fréquence à laquelle les élèves lèvent les yeux, savoir s’ils écoutent ou non.

 

Une université chinoise a installé des caméras de reconnaissance faciale dans les salles de classe pour surveiller le comportement des étudiants, comme s’endormir ou jouer avec leur téléphone cellulaire.

L’Université pharmaceutique chinoise de Nanjing, dans la province de Jiangsu, dans l’est de la Chine, teste le système dans deux salles de classe et prévoit de l’installer dans chaque salle de classe.

« Le système peut accéder aux informations personnelles de chaque élève et surveiller son comportement en classe, par exemple s’ils s’endorment ou jouent avec leurs smartphones », a rapporté Global Times.

Les caméras peuvent également enregistrer l’absentéisme scolaire, que les élèves écoutent ou non, combien de fois ils regardent de haut en bas, et s’ils partent plus tôt.

Les élèves se plaignent que le système constitue une atteinte à leur vie privée, mais les responsables de l’école insistent sur le fait que les caméras sont nécessaires pour encourager la discipline.

Dans le cadre du système de note sociale orwellienne de la Chine, tous ces systèmes sont finalement planifiés pour être centralisés et liés à la cote de crédit individuelle de chaque citoyen, ce qui se traduit par des récompenses et des sanctions pour bonne et mauvaise conduite.

Le gouvernement chinois s’est vanté d’avoir empêché 2,5 millions d’« entités discréditées » d’acheter des billets d’avion et 90 000 personnes d’acheter des billets de train à grande vitesse pour le seul mois de juillet dernier.

Le récent phénomène qui consiste à empêcher les conservateurs et les dissidents d’utiliser des services payants et de faire fermer leurs comptes bancaires pour leurs opinions politiques est un reflet effrayant de la façon dont un système similaire est mis en place en Occident.

Big Brother nous voilà.

Partager c'est grandir ensemble !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents