Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Le fondateur de WhatsApp persiste et signe : vous devriez vraiment effacer votre compte Facebook

Publié par jlduret sur 19 Mars 2019, 19:09pm

Le fondateur de WhatsApp persiste et signe : vous devriez vraiment effacer votre compte Facebook
 

Brian Acton, le cofondateur de WhatsApp, n’a jamais caché sa défiance envers Facebook. Même s’il a un temps collaboré avec le réseau social, c’est à l’heure actuelle l’un de ses critiques les plus virulents. Il renouvelle aujourd’hui le conseil qu’il avait donné aux utilisateurs de Facebook il y a un an : effacez votre compte !

>>> Comment se désinscrire ou supprimer son compte de Facebook ?

Le discours et ses motivations sont toujours les mêmes, mais la compagnie de Mark Zuckerberg n’est cette fois-ci pas la seule victime des remarques cinglantes de l’entrepreneur. Lors d’une conférence donnée à Stanford la semaine dernière, l’entrepreneur a dénoncé la collusion entre les géants de la Silicon Valley et les gouvernements étrangers tels que la Chine, qui ont des politiques concernant les données des utilisateurs pour le moins opaques. Il déclare ainsi : « je pense que certaines de ces décisions [de collaborer] sont prises arbitrairement et capricieusement ».

Les grands noms de la technologie font effectivement les gros titres des actualités pour leur gestion pour le moins aléatoire des données privées des utilisateurs. La modération du contenu publié en ligne est un autre problème majeur auquel les entreprises de la Silicon Valley ont du mal à trouver une solution. Mr Acton déclare à ce sujet que les Google, Apple et autres Twitter « n’arrivent pas à identifier ce qui relève du discours haineux ou pas […] ces compagnies ne sont pas équipées pour prendre ce genre de décisions ». Il ajoute : « et pourtant » nous leur laissons le pouvoir. Nous achetons leurs produits. Nous nous inscrivons sur leurs sites ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents