Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Forte croissance de la banquise arctique

Publié par jlduret sur 3 Mars 2019, 17:27pm

Catégories : #Arctique

 

Le texte qui suit est la traduction d’un article publié le 24 février sur le site wattsupwiththat.com.

Février n’est pas terminé et l’étendue de la banquise arctique est déjà supérieure à celle des quatre années précédentes et à six des 14 dernières années; elle dépasse déjà d’un demi-million de kilomètres carrés celle de l’année dernière.

 

arctique

Étendue de la banquise arctique. Notez que le bord gauche du graphique est le 1er février et non le 1er janvier. Source : NSIDC (National snow and ice data center)

La banquise arctique a obstinément résisté aux années très chaudes de 2015-2017 causées par le grand El Niño. Allons-nous assister à une augmentation de la banquise arctique au cours des prochaines années ? Seul le temps nous le dira, mais l’idée ne peut être écartée.
La banquise antarctique augmente également cette année par rapport à l’année dernière, de sorte que l’étendue mondiale des banquise va connaître un bond important cette année.
Douze années après qu’ Al Gore ait déclaré que la banquise arctique était condamnée, la «pause de la fonte de l’Arctique» est toujours d’actualité.

Il est amusant de voir comment Météo-France rend compte de la même information dans son communiqué du 20 février 2019 :

"En janvier, l’extension de la banquise arctique est restée bien en dessous de la normale, même si les températures ont été beaucoup plus proches de la moyenne que les années précédentes. À quelques semaines du maximum d’extension, on peut d’ores et déjà dire que, contrairement aux 4 hivers précédents, on ne battra pas de record de plus faible extension en mars.
L’extension des glaces de mer arctiques moyenne en janvier a atteint 13,56 million de kilomètres carrés, une valeur qui se situe 860 000 km² sous la normale 1981/2010 et 500 000 km² au-dessus du précédent record de janvier 2018. D’après le National Snow and Ice Data Center(NSIDC), janvier 2019 détient la sixième valeur d’extension moyenne la plus basse pour janvier depuis le début des mesures satellites en 1979. La tendance linéaire au déclin de la banquise de mer est de 46 700 km² par année, ce qui correspond encore une baisse de 3% par décade."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents