Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Trois scientifiques expliquent pourquoi il est peu probable que l'homme soit à l'origine du réchauffement climatique

Publié par jlduret sur 20 Avril 2018, 07:17am

Trois scientifiques expliquent pourquoi il est peu probable que l'homme soit à l'origine du réchauffement climatique

Le « didacticiel » climatique fourni au juge fédéral W. Alsup par trois éminents scientifiques américains

Saisi de la plainte[1] déposée en septembre 2017 par les villes de San Francisco et Oakland contre cinq compagnies pétrolières[2], le juge Fédéral William Alsup avait ordonné aux parties de lui présenter sous forme d’un didacticiel (tutorial) « les meilleures informations scientifiques disponibles actuellement sur le réchauffement climatique ».

Le texte qui suit est une traduction (partielle [3]) du didacticiel établi pour le compte des  compagnies pétrolières par trois scientifiques  réputés : William Happer, Steven E. Koonin, Richard Lindzen [4].

L’original de ce document est  accessible en suivant ce lien.

Notre synthèse sur l’état de la science du climat s’articule autour de quatre points :

  1.  Le climat a toujours changé. Les changements observés lors du dernier demi-siècle sont courants dans les archives géologiques ; ils sont dus à de puissants phénomènes naturels.
  2. L’influence humaine sur le climat ne provoque qu’une petite perturbation représentant 1% des flux énergétiques naturels.
  3. Il est impossible d’évaluer dans quelle mesure le faible réchauffement récent est attribuable aux influences humaines.
  4. Aucun changement délétère n’a été observé dans les variables climatiques les plus représentatives et les projections actuelles des changements futurs sont très incertaines.

Les preuves que nous produisons à l’appui de chacune de nos déclarations proviennent essentiellement du rapport spécial sur le climat (Climate Science Special Report, CCSR [5]) publié par le gouvernement américain en novembre 2017, ou du cinquième rapport d’évaluation (RE5) du GIEC [6] publié en 2013-2014 ou encore de la littérature scientifique de source primaire [7].

Voir les détails et explications complètes ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents