Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Kilopower : la mini-centrale nucléaire que la NASA veut utiliser sur Mars

Publié par jlduret sur 20 Janvier 2018, 19:08pm

Kilopower : la mini-centrale nucléaire que la NASA veut utiliser sur Mars
 

© NASA Mars s'annonce clairement comme la prochaine étape des voyages dans l'espace : après avoir posé le pied sur la lune, la NASA ou encore Elon Musk, ont l'intention de poser un pied sur la planète Rouge.

Seul souci : comment faire en sorte que la mission dispose d'assez d'électricité sachant qu'il n'est pas question de faire un voyage aller-retour mais qu'il s'agira plus probablement d'une mission de plusieurs semaines ?
 

La NASA développe Kilopower, une centrale nucléaire portable
La problématique est réelle et la NASA y réfléchit depuis des années. La solution qu'elle a trouvée résiderait dans la puissance de l'énergie nucléaire et en particulier de la fission nucléaire, la même utilisée dans les centrales. Il s'agit du projet Kilopower.

Jeudi 18 janvier 2018 le projet Kilopower a de nouveau fait parler de lui puisque les premiers tests, réalisés dans le désert du Nevada, auraient été un succès. Lors d'une conférence qui s'est tenue à Las Vegas, la NASA et le ministère de l'Energie américain ont dévoilé la suite des événements.

En mars 2018 devrait se tenir le premier essai grandeur nature et la NASA espère que tout se passera bien puisqu'elle a de grands projets pour ce système : il pourrait fournir l'énergie pour les missions habitées et les robots sur la Lune, sur Mars et même au-delà.

Dans les faits, Kilopower est un concept relativement simple : il s'agit d'une mini-centrale nucléaire pouvant être transportée par les astronautes et en mesure de résister aux conditions climatiques extrêmes de Mars.

Son réacteur nucléaire, fonctionnant à l'uranium, n'est que de la taille d'un rouleau de papier toilette. Plusieurs modules pourraient ainsi alimenter en énergie les campements de la planète rouge, notamment lorsque les nuits sont trop longues pour utiliser de l'énergie solaire ou lors des tempêtes de sable.

Naturellement, les fans de Retour Vers le Futur imaginent déjà des versions encore plus petites de ces réacteurs pour alimenter les DeLorean volantes.

Vu ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents