Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Un robot incarne un personnage au théâtre

Publié par jlduret sur 26 Octobre 2014, 07:22am

Catégories : #Curiosité

Un robot incarne un personnage au théâtre

Remplacer un acteur par un robot ?

C’est l’idée folle de cette troupe franco-japonaise, qui a confié le rôle principal de sa prestation à un automate. Le metteur en scène japonais Oriza Hirata revisite avec originalité « La Métamorphose » de Franz Kafka en confiant le rôle principal à un androïde. DGS vous invite à entrer dans les coulisses de cette représentation insolite.

A l’occasion du festival de spectacle vivant Automne en Normandie qui s’ouvrira le 12 novembre prochain, la troupe franco-japonaise menée par Oriza Hirata produira sa représentation de La Métamorphose version androïde, inspirée de la célèbre oeuvre de Franz Kafka. La particularité de cette pièce réside dans le fait qu’aux côtés d’Irène Jacob, Jérôme Kircher,Laetitia Spigarelli et Thierry Vu Huu, le rôle principal sera attribué à un robot humanoïde. Dans l’oeuvre originale, l’homme se réveille en cafard.

En amont de cet ambitieux projet, le metteur en scène Oriza Hirata est allé trouver Hiroshi Ishiguro, l’un des plus grands spécialistes japonais de la robotique. En créant le Repliee S1, Ishiguro a mis l’accent sur les émotions. Le robot peut en effet sourire, rire, et même déclamer ses répliques avec une voix d’automate. Alors que son corps est principalement fait de métal, son visage est un masque blanc tandis que ses mains sont également calquées sur le modèle humain.

C’est la première fois dans l’histoire du théâtre que le rôle principal est confié à un automate ! La troupe franco-japonaise ne manque décidément pas d’imagination pour reprendre cette oeuvre de Franz Kafka.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents