Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de jlduret

Le Blog de jlduret

Pensez juste ou pensez faux mais pensez par vous-même ! Depuis Socrate, le devoir du penseur n’est pas de répéter la doxa du moment mais de la questionner. Sans cette liberté d’exprimer opinions et pensées, point de démocratie.


Avec l'évolution technologique quel est l'avenir pour l'humanité ?

Publié par jlduret sur 20 Septembre 2014, 09:56am

Catégories : #robot, #technologie

Avec l'évolution technologique quel est l'avenir pour l'humanité ?

Le concept de « singularité technologique » décrit un instant qui inscrit une rupture d’échelle dans l’évolution de notre progrès technologique.

Par Thierry Berthier.

Çà fait flipper non ?

(Définition wikipédia: La singularité technologique (ou simplement la singularité) est un concept, selon lequel, à partir d'un point hypothétique de son évolution technologique, la civilisation humaine connaîtra une croissance technologique d'un ordre supérieur. Pour beaucoup, il est question d'intelligence artificielle, quelle que soit la méthode pour la créer. Au-delà de ce point, le progrès ne serait plus l’œuvre que d’intelligences artificielles, elles-mêmes en constante progression. Il induit des changements tels sur la société humaine que l’individu humain d’avant la singularité ne peut ni les appréhender ni les prédire de manière fiable. Le risque en est la perte de pouvoir humain, politique, sur son destin.")

Le développement exponentiel des nouvelles technologies (information, nano-, quanto-, bio-…) et leur rapide convergence, réactivent les concepts profonds et anciens de transhumanisme ou posthumanisme et nous interrogent sur nos capacités d’accès à un événement essentiel que l’on nomme « Singularité Technologique »

Qu’entend-t-on par singularité ?

Ce terme fait clairement référence à la singularité gravitationnelle engendrée par un trou noir en cosmologie et à la notion connexe de déformation puis de discontinuité de l’espace-temps aux abords immédiats de ce trou noir.

À compter de cette date ou de cet événement, notre croissance technologique changera brusquement d’échelle, de plusieurs ordres vers le haut, le progrès, les découvertes scientifiques seront le fruit de forces et d’énergies non humaines ou posthumaines, issues de l’intelligence artificielle (IA).

Entre débats sérieux et projets insensés

Aujourd’hui, cette notion de singularité alimente débats, fantasmes sectaires et projets, des plus insensés aux plus sérieux. En 2008, une Université de la Singularité a été créée en Californie par Ray Kurzweil5 et Peter Diamantis avec le soutien massif de Google, Nokia, Cisco, Autodesk, de la NASA, et de l’administration américaine.

Ses moyens financiers sont presque sans limite, à l’image de la puissance des lobbies qui agissent à l’origine de cette création…

La singularité surviendra-t-elle un jour et si oui, en sommes-nous loin, ou au contraire tout proche ?

Il faut évoquer une singularité qui pourrait s’appeler « singularité d’extinction » ou régressive en termes de progrès.

Elle représente l’instant potentiel à partir duquel notre civilisation effectue un bond en arrière majeur à l’échelle planétaire : ce brusque saut peut se produire par exemple à la suite d’un impact météoritique avec un géocroiseur massif.

Cet impact serait totalement destructeur pour la vie humaine et animale, nous ramenant ainsi quelques millions d’années en arrière… et repoussant d’autant la date de notre seconde singularité ; le « nous » employé étant celui des bactéries ou insectes survivants.

Sauvés par l'IA ?

Au-delà d’un certain niveau de maturité technologique, les risques d’extinction de l’espèce s’éloignent, sachant que l’IA saura mettre en œuvre les contre-mesures appropriées et efficaces pour dissiper les menaces futures. Je pense qu’il s’agit plus d’un optimisme béat que d’une bienveillance naturelle du système…

Les arguments en faveur de la singularité

Arguments en faveur de l’avènement d’une singularité technologique :

  • Le caractère exponentiel de l’évolution technologique est un premier indicateur d’accélération systémique : voir les acquis humains à l’échelle du millénaire, du siècle, puis sur dix ans !

  • La convergence rapide de la pensée humaine : mécanique quantique, théories de l’information et de la complexité, intelligence artificielle, astrophysique, sciences cognitives, biologie, philosophie, sociologie, économie et finance. Les savoirs spécifiques circulent et se diffusent, d’un domaine vers un autre.

  • Le web en tant qu’émergence d’une structure globale issue d’une multitude d’interactions locales. Le transfert massif de l’information humaine vers internet, son stockage, son traitement, sa hiérarchisation via les moteurs de recherche constituent certainement les premiers pas vers notre singularité, si elle doit avoir lieu.

  • La fusion homme-machine ou le concept de transhumanisme. Que ce soit dans un but de simple remplacement de l’organe malade ou dans celui d’augmentation des capacités de l’organe sain, la manipulation nous interroge sur notre propre identité : à partir de quel niveau de transformation passe-t-on du statut d’homme à celui de trans-humain ? Est-il légitime de retarder notre vieillissement et notre mort ? Peut-on « s’augmenter sans se perdre ? » Là encore, cette thématique renforce au premier rang le concept de singularité.

Imaginons maintenant la convergence et l’évolution de ces quatre arguments.

Nous nous situons dans un futur imprévisible

  • L’homme a maîtrisé depuis longtemps la mécanique atomique, il sait construire des bio-calculateurs à l’échelle moléculaire, il sait les connecter en réseaux multi-couche, les activer chimiquement ou physiquement afin de constituer un ordinateur optimal à cette échelle atomique. L’architecture du cerveau humain est également bien explorée : des programmes de simulation cérébrale (utilisant les mêmes échelles de connexions que celles de l’homme) permettent de créer une entité de calcul équivalente en nombre d’instruction par unité de temps et en espace mémoire à celle de notre machinerie cérébrale.

  • Les sentiments humains (joie, bien-être, douleur, peur, tristesse, envie…) sont représentés par un magma algorithmique efficace.

  • Le test de Turing a été passé avec succès depuis longtemps par différents types d’algorithmes.

  • La créativité est un caractère que l’on parvient à faire émerger de codes évolutifs intégrant l’aléatoire (on retrouve ici les cygnes noirs de Taleb).

  • La totalité de l’information humaine est stockée et accessible sur le descendant de l’internet.

  • La connexion « homme-machine » a été optimisée et autorise des transferts massifs d’informations dans les deux sens.

Guidé vers une "sagesse" ?

L’ensemble de ces évolutions technologiques a modifié et guidé l’esprit humain vers une « sagesse d’évolution », ceci via une modération des instincts primitifs et nuisibles à la communauté humaine.

L’instant de la singularité semble alors établi : une entité de calcul globale intégrant l’humanité et ses représentations externes produit des « connaissances trans-humaines » et accélère de façon exponentielle la vitesse du progrès.

L’homme, dépassé par l’IA qu’il a su engendrer, se contente de comprendre et de capitaliser les découvertes produites. Il doit veiller à conserver le pouvoir sur cette production et son emprise sur le monde.

C'est pour quand ?

« Entre trente et cinquante ans ! » répondent en cœur certains scientifiques, technoprophètes ou philosophes des sciences cognitives.

« Nous en sommes si proches que l’on peut en ressentir aujourd’hui les manifestations préliminaires » avancent les chercheurs de l’université de la singularité.

Qui peut raisonnablement prédire que, proche du but, nous ne serons pas confrontés à une obstruction de type Indécidabilité mathématique de Gödel ?

Objectivement, personne ne peut apporter une réponse acceptable en termes de date.

Il faut juste laisser le temps se déployer, faire son œuvre et se tenir à l’écoute des signes que l’information nous renvoie.

VOIR ICI

Quand la machine sera-t-elle plus intelligente que l'homme ?

Quand la machine sera-t-elle plus intelligente que l'homme ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents